Hé hé ! Je ne suis pas du genre à abandonner. Alors je n'allais pas m'avouer vaincue par de vilaines fronces sur ma jupette de printemps (à retrouver ici et  ).

Résultat, au cours de ma semaine de vacances en Allemagne, j'ai décousu toute la partie basse de la jupe, sauf la fermeture invisible qui était plutôt pas mal posée pour une première. 

Comme l'emploi du temps sur place était très chargé (notamment découverte d'une super petite boutique de tissus, je vous en reparlerai), et que je n'avais pas emporté ma chère MAC, j'ai attendu le retour à la maison pour continuer et vérifier que je n'avais pas eu une trop mauvaise idée !

J'ai enlevé pas loin de 20 cm en tranchant dans le vif, du côté opposé à la fermeture (ouais quand même j'ai un peu réfléchi !), puis j'ai recousu et commencé à refaire mes fronces ! Je les ai réparties harmonieusement (comprenez : pas sur les hanches !) et j'ai entrepris de raccorder la ceinture.

Ca a donné à peu près ça  :

démontage jupette

Devant retouché, restait le dos à raccorder.

L'opération s'est bien passée, pas de cicatrice, la jupette se porte bien et s'il ne faisait pas ce froid de canard je la porterais tous les jours !

retour jupette dos

Vous ne voyez peut-être pas la différence mais je vous assure que moi je m'en rends compte.

jupette jardin

Vous avez vu cet air ravi ?

Bon, il y avait un peu de vent - mais plus de lumière qu'à l'intérieur - alors elle fait encore légèrement montgolfière !

collage jupette

Et même sur son fil, je trouve qu'elle tombe mieux, il n'y a plus ces surplus de tissu sur les côtés.

Alors merci à toutes celles qui ont cru en elle et qui m'ont soutenue et encouragée. Moi qui pensais ne jamais la porter (même pour aller à la boulangerie) je l'ai déjà mise plusieurs fois dont 2 pour aller travailler !

A bientôt pour mes aventures (ou plutôt mésaventures !) à base de Sureau ! Vous savez bien, cette jolie robe de Deer and Doe, dont tout le monde parle et dont j'ai rêvé pendant des mois ! Ca y est, .... elle est finie ! Enfin, à quelques boutons près, auxquels je m'attaquerai demain, afin de vous la montrer très vite, c'est promis !